Et si je m’aimais plus, je maigrirais ?

par

Le défi à quatre. Quèsaco ?
Le nom de ce nouveau défi minceur à la mode dont les adolescentes sont friandes fait son chemin jusqu’à mes oreilles. Avant de glaner quelques informations ici ou là sur le net pour en comprendre le concept, je laisse divaguer mon imagination. Probablement une nouvelle idée à la mode pour se soutenir lors d’un rééquilibrage alimentaire. Un truc du genre : vous vous retrouvez sur les réseaux sociaux à quatre et vous échangez des conseils pour avoir une alimentation plus équilibrée, prendre soin de vous et votre santé. Un peu dans la vague de weight watcher, avec l’idée de réunion de groupes pour se motiver, mais avec les réseaux virtuels d’aujourd’hui.

 

Et ça coule de source, tout cela à destination des personnes uniquement dont le surpoids est devenu dangereux pour leur santé. Dans mon esprit, j’évince indubitablement celles qui vivent très bien avec leurs rondeurs et qui l’assument haut et fort (merci à vous !). Que neni. Je suis descendue de mon petit nuage dégoulinant l’utopie pour taper sur le moteur de recherche de mon ordinateur ces quelques mots : défi à quatre, et découvrir ce qui se cachait derrière. Et surprise, il ne s’agit pas d’un défi ‘à quatre’ mais ‘A4’ !

 

Le principe est simple. La fille place une feuille A4 devant elle (dans le sens de la longueur, évidemment !), elle se prend en photo et la poste fièrement sur les réseaux sociaux. Sa taille doit « disparaître » derrière cette feuille de papier qui, rappelons-le, mesure 21 cms de largeurs. Et, dixit une internaute qui arbore une taille 38 et dont l’obsession est de disparaître un jour derrière cette page A4 : ‘si ça dépasse, t’es considérée comme grosse, si ça passe, tu es parfaite, comme tout le monde quoi‘ ! Ah ! La recherche de la perfection, avec ces images de magazines photoshopées à mort ! Et non, désolée Mesdemoiselles, disparaître derrière une feuille A4 n’est pas une ‘normalité’ !

 

Pour comparaison, Miss France aurait besoin d’une feuille de 25 cms pour que ça cache sa taille, et elle a déjà des mensurations en dessous de la ‘norme’. La ‘norme’ française serait estimée à 30 cms. Des chiffres des chiffres et encore des chiffres …

 

Et puis voilà que quelque temps plus tard, au volant de ma voiture, je me retrouve derrière un camion publicitaire qui n’a de commun avec mon petit nuage que la couleur. Et toujours la même question qui tourne en boucle dans ma tête : c’est quoi la normalité ? Est-ce que cette poupée blonde qui a accompagné mon enfance et celle de tant de petites filles en couettes serait un maillon de ce qui a créé cette normalité? Et ça donnerait quoi si on transposait les mensurations de ce jouet en plastique à un être humain ? Et bien ça ne serait pas folichon. Sa taille ferait 40 cms : intestins ou poumons, il faut choisir, il n’y a pas de place pour tout le monde ! Et ses pieds feraient la taille de ceux d’un enfant de 3 ans. Elle ne pourrait donc se mouvoir qu’à quatre pattes ?

 

Mouais, ça apparaît beaucoup moins glamour de l’imaginer maladive sur les podiums se traînant en habits de lumière avec les projecteurs illuminant sa longue chevelure blonde platine peroxydée, ornementée de paillettes multicolores. Un mythe s’effondre.

 

Et si la normalité était celle où l’on se sent bien en accord avec son corps quel que soit le chiffre de ce fameux IMC (Indice de Masse Corporelle) ? Si c’était se débarrasser des croyances qui ne nous appartiennent pas et les remplacer par d’autres qui laisserait plus de place à une meilleure estime de soi ? Se détacher du regard de l’autre pour mieux regarder qui on est vraiment au fond de soi ? Accepter d’être soi, dans son unicité, et pas l’image de la pseudo réalité qui nous entoure?
Et ce camion publicitaire qui continue à me fait de l’œil, avec son slogan : ‘Tu peux être tout ce que tu veux‘. Si c’est Barbie qui le dit…

 

Mes articles


Etre, faire et avoir

Fin juin 2002, je me retrouve à déjeuner avec un ami Corse dans une paillotte isolée dont il a le secret.

Lire

Comment retrouver sa motivation ?

Comment retrouver sa motivation après les vacances quand des centaines de mails s’affichent sur votre ordinateur ? Fini le farniente au soleil.

Lire

Et si je m’aimais plus, je maigrirais ?

Le défi ‘a quatre’. Le nom de ce nouveau défi minceur à la mode dont les adolescentes sont friandes a fait son chemin jusqu’à mes oreilles.

Lire

Infos


Bérangère THABOURIN - Praticienne en Hypnose
Bérangère THABOURIN

Praticienne en hypnose
Centre Apogée
Consultation sur RDV

Contact
Tel. : 07.68.66.16.70
Formulaire : Contact
Mail : contact@hypnose-sur-lyon.com

Les tarifs
Tarif normal : 70€
Tarif réduit : 60€ (chômeurs – étudiants)
Plus d’infos : Les séances

Adresse du cabinet
Centre Apogée
3 rue de Mailly
69300 Caluire-et-Cuire
Proche Hôpital Croix-Rousse
Localisation : Plan


L'hypnose vous accompagne dans le changement

Découvrez les champs d’applications de l’hypnose : Comment ça marche

Pin It on Pinterest